Biographie par une amie

Biography by a friend

Rafaela est une artiste née à Madrid en Espagne, dont la sensibilité se rattache à l'Andalousie, sa région de prédilection depuis qu'elle a vécu un an à Grenade dans sa jeunesse. Elle est attirée par ce pays et la personnalité des gens.

Sa famille l'a initié très tôt à l'art, lui donnant la chance de développer sa sensibilité, ses dons artistiques à travers une grand mère artiste,prénommée comme elle Rafaela.

Issue d'une grande fratrie, elle a vécu le bonheur d'une grande famille, qui perdure encore aujourd'hui, malgré un père très dur !

 

Déjà à l'âge de 12 ans, la seule chose intéressante pour elle, c'était la création. Elle aimait peindre dans la solitude, y trouvant une quiétude.

Après 2 ans de préparation aux Beaux Arts espagnols, avec 8 heures de cours intenses de dessin par jour, elle s'est inscrite aux Beaux Arts en Belgique pendant 4 ans, car cette école correspond davantage à ses aspirations,de par son enseignement contemporain avec deux excellents professeur. Elle a tout appris avec eux.

Ils l'ont considérablement aidé à développer l'art qui était en elle. Elle a appris le vide et l'espace autour des objets, l'importance des formes pleines et vides, les multiples variétés de la transparence. Ce fut une révélation. Elle a beaucoup peint par la suite de cette manière et recommence aujourd'hui à les redécouvrir de manière toujours renouvelée. Le vide et le plein sont notamment une des théories du poète et philosophe François Cheng dont elle trouve l'application certaine en peinture. Au départ plus académiste,cet enseignement a transformé sa vision de la peinture.

Sortie de l'école, elle a été professeur d'une académie artistique privée de préparation aux Beaux Arts à Madrid avec plus de 80 élèves ,ce qui lui a apporté un savoir-faire,un sens des responsabilités et la connaissance du partage de son art.

Très attirée par la France, elle s'est installée dans différentes régions françaises avant d'élire domicile à Paris.

Ayant fait des études brillantes d'infirmière en Espagne, en parallèle de ses études des beaux Arts en Espagne, le concept d'art l'attirait beaucoup, ce qui l'a amenée à reprendre des études d'art-thérapie dans ce sens. Elle y a surtout appris la matière .

Artiste très ouverte à différents horizons de l'art, elle a surtout été attirée par le figuratif et l'imaginaire.

Elle a commencé par explorer les crayons de couleur, l'aquarelle,la peinture à l'huile, la peinture acrylique successivement pour revenir aujourd'hui à la peinture à l'huile.

  • Dans les crayons de couleur, elle a aimé la diversité des formes que l'on peut acquérir.

  • Dans l'aquarelle,les différents plans acquis par la lumière.

  • Dans la peinture à l'huile, la facilité, la transparence, la sensibilité, la rapidité,la diversité des couleurs,le modelage des formes avec les pinceaux, l'estampe et la profondeur qui l'enthousiasment.

  • La peinture acrylique l'a surprise par sa rapidité et elle s'en sert toujours pour ses premiers jets de tableaux. Mais elle est froissée par sa froideur qui ne correspond pas à son tempérament.

  • La gouache, la facilité, la rapidité dont les couleurs vives, presque

    enfantines, ludiques, lui plaisent.

Dans un même temps, elle a exploré l'art en 3D. Elle a adoré toucher dès l'enfance au papier mâché et créer des formes imaginaires dans l'espace.

Elle les peint encore aujourd'hui plutôt à l' acrylique ou à la gouache à cause de la rapidité de séchage.

Elle a envie d'inventer des fleurs qui n'existent même pas, tout y mettre, le plein et le vide, l'imaginaire... Créer. Toutes ces techniques acquises pour donner une forme dans l'harmonie. Elle se réapproprie un monde de végétal bien à elle.

Le modelage lui a permis de mieux comprendre les formes, lui a apporté l'équilibre dans les formes,tourner autour pour en chercher l'harmonie, découvrir les formes justes. Elle réalise la même chose avec ses pinceaux. Tenir la sculpture entre ses mains lui donne une autre relation à la matière.

Elle a aimé peindre sur du marbre séduite par la transparence des fresques, le mystérieux. Elle apprécie le toucher doux du marbre, la possibilité intrinsèque de pouvoir toucher le tableau. C'est un travail très précis et minutieux où il n'est pas possible de recommencer.

Elle a exploré différents thèmes :

- Le nu, pour mieux s'explorer et comprendre la féminité.

- Beaucoup de portraits pour le savoir-faire, pour être capable de voir la nature profonde de l'autre face à elle.

- Les fleurs pour découvrir la beauté qu'elles peuvent dégager à travers leur perfection.

- le collage à travers des images choisies qu'elle découpe pour y recréer autour un monde imaginaire à elle.

- L'abstrait, pour laisser parler son vrai soi, pour provoquer quelque chose qui puisse avoir une répercussion dans sa propre vie.

- Le figuratif (par exemple un vase, comment le sentir, sans le copier).

Dans sa jeunesse,elle aimait l'impressionnisme français, et la peinture de Pont-aven, Gauguin, Serrusier, Arnaud, Séguin, Maurice Denis . Elle aime toujours Paul Klee et Nicky de St Phale, Séraphine de Senlis et particulièrement Otero Besteiro. La Tour l'a inspiré. Mais l'on peut citer aussi Léonard de Vinci,et divers autres artistes, des maîtres en la matière, qui chacun à leur manière ont été pour elles une source d'inspiration pour la création de son Art.

© 2018 par Studio Jeanne Gautier-Jezequel, tous droits réservés Rafaela Saez